La baisse du PIB grec pourrait atteindre 1% cette année-IOBE

mercredi 6 juillet 2016 13h45
 

ATHENES, 6 juillet (Reuters) - La récession en Grèce va s'accentuer cette année et la baisse du produit intérieur brut (PIB) pourrait avoisiner 1%, a déclaré mercredi le cercle de réflexion IOBE.

L'économie grecque s'est contractée de 0,2% en 2015 mais une nouvelle série de mesures d'austérité entrée en vigueur ces derniers mois pourrait peser sur l'activité avec un impact plus important que l'an dernier, explique l'IOBE, qui maintient sa prévision de baisse du PIB d'avril.

La récession qui frappe la Grèce depuis 2008 ne s'est interrompue qu'en 2014 avant de reprendre l'an dernier.

"Des réformes budgétaires de grande ampleur adoptées récemment vont clairement limiter le revenu disponible et la consommation au second semestre 2016", explique l'IOBE dans son rapport trimestriel. "Leur mise en application devrait avoir un impact plus important que celles adoptées l'an dernier."

Les députés grecs ont entre autres voté en mai une augmentation de la TVA et une réforme de l'impôt sur le revenu.

L'IOBE précise que le taux de chômage en Grèce ne devrait que légèrement reculer cette année pour revenir à 24,7% contre 24,9% en 2015.

Il ajoute que le vote britannique pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne ne devrait avoir qu'un "petit" impact sur le tourisme en Grèce cette année, la saison estivale étant déjà bien entamée et la majeure partie des réservations ayant été effectuées avant le référendum du 23 juin, qui a provoqué une chute de la livre sterling.

La Grande-Bretagne est le deuxième marché du secteur grec du tourisme après l'Allemagne.

(Michele Kambas; Marc Angrand pour le service français)