Le dynamisme des crédits aux particuliers se confirme en France

mercredi 6 juillet 2016 13h18
 

PARIS, 6 juillet (Reuters) - Le dynamisme des crédits aux particuliers en France s'est confirmé en mai, avec une progression de 3,8% sur douze mois, contre 3,6% en avril, sous l'effet d'une augmentation des prêts immobiliers et à la consommation, selon les données publiées mercredi par la Banque de France.

Sur un an, les crédits à la consommation ont augmenté de 5,9 %, (après + 5,2 % en avril) et les crédits à l'habitat ont progressé de 3,4 % (après + 3,2 %).

La production de crédits nouveaux à l'habitat atteint en mai 16,9 milliards d'euros, après 15,5 milliards d'euros en avril, portée par une remontée des renégociations, indique la Banque de France dans un communiqué.

Le taux d'intérêt des crédits à l'habitat à long terme à taux fixe est en baisse régulière depuis décembre 2015 (1,98 % en mai, après 2,10 % en avril et 2,34 % en décembre 2015), ajoute-t-elle.

Le communiqué de la Banque de France : here (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)