LEAD 1-Aviva vante sa solidité mais le Brexit pèsera sur sa solvabilité

mercredi 6 juillet 2016 13h55
 

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse)

LONDRES, 6 juillet (Reuters) - Aviva s'expose à une réduction de quelques points de sa position en fonds propres après le vote en faveur d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne (UE), a déclaré mercredi son directeur général, Mark Wilson, tout en promettant de distribuer aux actionnaires la moitié des profits futurs du groupe.

Les assureurs britanniques souffrent depuis qu'est connu le résultat du référendum du 23 juin, les investisseurs craignant que la dévalorisation de leurs portefeuilles de placements ne grève leur ratio de fonds propres au regard des nouvelles règles européennes de solvabilité.

Aviva est l'un des trois assureurs à avoir suspendu les rachats de parts de son fonds immobilier au Royaume-Uni cette semaine en raison des craintes relatives aux conséquences du vote en faveur du "Brexit" sur le marché immobilier britannique.

D'une valeur de 1,8 milliard de livres (2,10 milliards d'euros), le fonds immobilier d'Aviva au Royaume-Uni ne représente qu'une petite part des actifs gérés par l'assureur, a dit un porte-parole.

Aviva avait publié un communiqué peu après le référendum, déclarant que son ratio de solvabilité restait proche du haut de sa marge opérationnelle de 150-180% mais la volatilité s'est accrue depuis lors.

Un ratio de 100% implique que les assureurs disposent de suffisamment de capital pour couvrir les risques opérationnels et ceux liés aux investissements et au placement de polices. Analystes et investisseurs exigent toutefois généralement un ratio nettement supérieur à ce pourcentage.

"NOUS BÉNÉFICIONS DE LA BAISSE DE LA LIVRE"   Suite...