Banques-Certaines propositions de Bâle sont à revoir-Villeroy

mercredi 6 juillet 2016 09h46
 

PARIS, 6 juillet (Reuters) - Certaines des propositions soumises par le comité de Bâle doivent être revues pour éviter que les nouvelles normes retenues ne se traduisent par une hausse significative des fonds propres exigés pour les banques, a déclaré mercredi François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France.

Le dirigeant de la banque centrale française, également membre du conseil des gouverneurs de la Banque de France, s'exprimait à l'occasion d'un forum organisé par Paris Europlace, l'organe de promotion de la place financière de Paris.

Evoquant la nécessité, soulignée par le G20 et le Groupe des gouverneurs des banques centrales et responsables de la supervision (GHOS) du comité de Bâle, de ne pas augmenter significativement les exigences de fonds propres pour les banques, François Villeroy de Galhau a déclaré qu'"en l'état, les propositions techniques soumises à consultation par le comité de Bâle ne respectent pas suffisamment cet engagement et certaines d'entre elles doivent donc être revues." (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)