La Fed peut se permettre d'être patiente sur les taux-Dudley

mardi 5 juillet 2016 21h08
 

BINGHAMTON, New York, 5 juillet (Reuters) - La Réserve fédérale américaine peut être patiente en matière de relèvement des taux d'intérêt en raison de la faiblesse de l'inflation et des incertitudes qui pèsent sur les perspectives économiques aux Etats-Unis, parmi lesquelles figurent le vote britannique pour la sortie de l'Union européenne, a déclaré mardi William Dudley, le président de la Fed de New York.

"Si on exclut l'énergie, l'inflation est encore un peu inférieure à ce que nous voudrions, (...) ce qui nous permet d'être patients du point de vue du maintien d'une politique monétaire accommodante", a-t-il dit lors d'un débat sur la situation économique.

"Si l'inflation était plus élevée (...) nous pourrions probablement être un peu plus offensifs en matière de politique monétaire."

"Au vu des incertitudes sur les perspectives et de l'inflation plus faible que souhaité, nous pouvons être un peu plus patients", a ajouté William Dudley, expliquant que le vote britannique sur le "Brexit" figurait parmi les "nuages à l'horizon" de l'économie américaine.

(Jonathan Spicer; Marc Angrand pour le service français)