BOURSE-Les foncières britanniques glacées par le "Brexit"

mardi 5 juillet 2016 12h06
 

LONDES, 5 juillet (Reuters) - Les actions de foncières britanniques ainsi que de gérants de fonds du pays étaient en repli marqué mardi à la mi-journée à la suite de la décision de l'assureur Standard Life de suspendre la cotation de l'un des ses fonds immobiliers britanniques à la suite d'un pic de demandes de rachats de parts.

La suspension de la cotation de ce fonds, annoncée lundi, vient raviver les craintes de voir le marché immobilier commercial, surtout à Londres, souffrir de la décision de la Grande-Bretagne de sortir de l'Union européenne.

Vers 10h00 GMT, l'action d'un autre des fonds immobiliers de Standard Life, le Standard Life Investments Property Income Trust, reculait de 8,4% à 70,99 pence. Le titre F&C Commercial Property Trust perdait 7,4% à 102,1 pence tandis que l'action Schroder Real Investment Trust abandonnait 9,1% à 45,13 pence.

L'indice regroupant les valeurs foncières européennes était de son côté en repli de 2,25%, l'une des plus fortes baisses sectorielles du jour.

Les gérants de fonds et les assureurs, déjà confrontés à une sortie nette de capitaux qui reste très élevée et à un revenu de leurs investissements qui reste au plus bas, souffrent également, avec Schroder perdant 4,5%, Legal & General 5,9% et Standard Life 3,8%, l'indice européen de l'assurance plongeant de son côté de 2,9%.

Goldman Sachs, Barclays et Credit Suisse figurent parmi les grandes banques internationales qui voient l'économie britannique basculer en récession au cours de la seconde moitié de 2016 et au début de 2017 à la suite de la décision de sortir de l'Union européenne. (Vikram Subhedar et Atul Prakash; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)