Le secteur automobile allemand soupçonné d'entente sur l'acier

mardi 5 juillet 2016 11h56
 

FRANFORT, 5 juillet (Reuters) - L'office allemand de lutte contre les cartels a fait procéder le 23 juin à des perquisitions dans les locaux de six entreprises du secteur automobile, constructeurs et fournisseurs, dans le cadre d'une enquête portant sur une entente présumée pour manipuler les prix de l'acier.

"Au total, 50 représentants de l'office y ont participé. Ils étaient appuyés par la police et les autorités judiciaires", a déclaré mardi un porte-parole de cet office, en refusant de préciser quelles étaient les entreprises visées par l'enquête.

Les constructeurs Volkswagen, Daimler et BMW et les équipementiers Bosch et ZF ont dit chacun de leur côté avoir été visés par ces perquisitions et collaborer avec les autorités.

Opel, filiale de l'américain General Motors, a dit ne pas être concerné par cette enquête. (Matthias Inverardi, Rdward Taylor et Andreas Cremer; Bertrand Boucey pour le service français)