Renzi critique l'action de Draghi au Trésor dans les années 1990

lundi 4 juillet 2016 21h47
 

ROME, 4 juillet (Reuters) - Le président du Conseil italien, Matteo Renzi, a critiqué lundi le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi pour ne pas avoir fait assez pour résoudre les problèmes des banques italiennes lorsqu'il était directeur du Trésor à Rome dans les années 1990.

Ces critiques publiques, rares de la part de Matteo Renzi concernant Mario Draghi, interviennent le jour même de la révélation d'instructions données par la BCE à Banca Monte dei Paschi di Siena pour qu'elle réduise ses créances douteuses de 40% en trois ans, ce qui risque de fragiliser un peu plus le système bancaire italien.

Le gouvernement Renzi a fait voter l'an dernier une réforme bancaire destinée à renforcer le secteur des banques coopératives, entre autres en favorisant les rapprochements. Mais plusieurs acteurs de ce secteur restent fragiles, au point qu'un fonds d'investissement public a dû prendre le contrôle de Veneto Banca le mois dernier afin de lui éviter la faillite.

"Si ce n'est pas nous qui avions pris les mesures concernant les coopératives plutôt que le gouvernement de centre-gauche qui les avait proposées le premier mais n'a pas été fort pour les faire adopter en 1998 (...) nous n'aurions pas ce problème", a dit Matteo Renzi.

Il a ajouté qu'à l'époque à laquelle il faisait référence, Mario Draghi était directeur du Trésor italien et Carlo Azeglio Ciampi ministre de l'Economie.

"Et si certains avaient eu la force et l'intelligence de laisser la politique à l'écart du système bancaire un peu avant que nous ne le fassions (...) il n'y aurait pas des cas comme celui de Monte dei Paschi di Siena", a-t-il poursuivi lors d'une réunion du Parti démocrate (PD), son mouvement.

(Crispian Balmer; Marc Angrand pour le service français)