Un proche de Merkel pour laisser le temps à la Grande-Bretagne

lundi 4 juillet 2016 18h32
 

BERLIN, 4 juillet (Reuters) - Il faut faire preuve de patience à l'égard de la Grande-Bretagne en raison du chaos politique qui règne dans ce pays depuis la victoire des partisans d'une sortie de l'Union européenne lors du référendum du 23 juin, a déclaré lundi le ministre allemand de la chancellerie fédérale, un proche d'Angela Merkel.

"Le respect politique à l'égard de nos amis britanniques signifie que nous ne devrions pas faire preuve d'ingérence et que nous devrions accorder à la Grande-Bretagne le temps dont elle a besoin", a dit Peter Altmeier.

Depuis le vote en faveur d'un Brexit, le Premier ministre conservateur David Cameron a annoncé sa démission, Boris Johnson, qui était présenté comme le favori à sa succession a refusé de se porter candidat, le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn est ouvertement contesté dans son propre camp et le chef de file de l'UKIP, Nigel Farage, a annoncé lundi qu'il allait démissionner de ses fonctions de président de ce parti hostile à l'UE.

Certains dirigeants européens plaident au contraire pour l'ouverture la plus rapide possible de la procédure de sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, l'article 50 du traité de Lisbonne prévoyant ensuite jusqu'à deux ans de négociations.

Le président français François Hollande a ainsi déclaré le 28 juin que la procédure du Brexit devait être engagée "le plus vite possible".

(Reinhard Becker; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)