Monte Paschi-La BCE demande de réduire de 30% ses prêts à risque

lundi 4 juillet 2016 11h26
 

ROME/MILAN, 4 juillet (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a envoyé une lettre à Monte dei Paschi di Siena lui demandant de réduire de 30% le montant de ses créances douteuses au cours des trois prochaines années, a annoncé lundi la banque toscane en difficulté.

Cette dernière précise que la BCE lui a enjoint de ramener ses prêts à risque à 32,6 milliards d'euros en 2018, contre 46,9 milliards en 2015. Les objectifs pour 2016 et 2017 sont, respectivement, de 43,4 milliards et 38,9 milliards d'euros.

La troisième banque du pays en volumes de prêts a ajouté que la BCE lui avait demandé de présenter un nouveau plan d'ici au 3 octobre, précisant la façon dont elle compte réduire ses prêts à risque à 20% de son portefeuille total de prêts d'ici 2018.

La lettre s'inscrit dans le cadre de l'activité classique de supervision bancaire et n'est pas un ultimatum adressé à Monte Paschi, a dit à Reuters une source proche du dossier.

Monte Paschi est la banque italienne ayant la plus forte proportion de créances douteuses, ceux-ci représentant 41% du total de son portefeuille de prêts.

L'établissement, qui cherche à s'adosser à l'un de ses concurrents, a réalisé une augmentation de capital de trois milliards d'euros l'an dernier après avoir réalisé la plus mauvaise performance en Europe au dernier bilan de santé de la BCE en 2014.

Vers 09h25 GMT, le titre chute de 8,65% 0,3504 euro, avec l'ensemble des valeurs bancaires italiennes. Intesa Sanpaolo perd ainsi 2,68%, UniCredit 1,12 et Banco Popolare 1,56.

L'indice FTSE des banques italiennes perd 2,3%.

Le secteur est alourdi par 360 milliards d'euros de prêts non performants et a particulièrement souffert en Bourse du vote britannique pour une sortie de l'Union européenne le 23 juin.   Suite...