L'UE et l'Italie parlent recapitalisation par l'Etat des banques

dimanche 3 juillet 2016 19h56
 

BRUXELLES, 3 juillet (Reuters) - L'Italie discute avec la Commission européenne d'un plan portant sur la recapitalisation de banques italiennes avec des fonds publics, a dit dimanche une porte-parole de l'exécutif européen.

Une telle mesure permettrait de renforcer le bilan de ces banques qui, déjà plombées par d'importantes créances douteuses et une chute du cours de leurs actions, sont susceptibles d'échouer à la dernière série de tests de résistance, dont les résultats sont attendus le 29 juillet.

"Nous sommes en contact avec les autorités italiennes", a dit la porte-parole de la Commission européenne.

"Au vu de cas de figure précédents, il existe un certain nombre de solutions qui peuvent être mises en oeuvre, en conformité avec les règles européennes (...)."

Jeudi, la Commission européenne a autorisé pour six mois un mécanisme permettant à l'Etat italien de garantir si nécessaire des liquidités aux banques italiennes solvables en cas de tensions dans le système financier du pays.

Fin juin, une source gouvernementale avait dit que Rome pourrait devoir injecter de l'argent public directement dans les banques les plus fragiles du pays pour renforcer leur bilan.

L'un des bénéficiaires d'une injection d'argent public sera vraisemblablement Banca Monte dei Paschi di Siena, toujours en grande difficulté, a rapporté dimanche le journal Corriere dela Sera, sans citer de sources.

Lors d'un entretien à la télévision, le président du Conseil Matteo Renzi a cependant dit que le gouvernement préférerait une solution du marché pour Monte Paschi. (Francesco Guarascio, Benoit Van Overstraeten pour le service français)