Abou Dhabi-Nouveau poids lourd de la banque après une fusion

dimanche 3 juillet 2016 19h35
 

DUBAI, 3 juillet (Reuters) - National Bank of Abu Dhabi et First Gulf Bank ont reçu dimanche le feu vert de leurs conseils d'administrations respectifs en vue d'une fusion des deux banques, qui donnera naissance à un nouveau poids lourd du secteur avec 175 milliards de dollars (157 milliards d'euros) d'actifs.

Ce rapprochement est une nouvelle étape dans la volonté d'Abou Dhabi de réorganiser son économie dans un contexte de persistance du bas niveau des prix du pétrole, évolution qui a fortement pesé sur les revenus de l'émirat.

Une fois la fusion finalisée, au cours du premier trimestre 2017, la nouvelle entité, qui gardera le nom National Bank of Abu Dhabi, deviendra l'un des plus importants établissements bancaires au Moyen Orient et en Afrique, talonnant la Qatar National Bank, qui vient d'acquérir la banque turque Finansbank pour 2,7 milliards d'euros.

En créant un champion national dans le secteur bancaire, Abou Dhabi espère à la fois mieux financer une économie intérieure en pleine mutation et concurrencer les grandes banques mondiales sur son sol et à l'international.

Avec une capitalisation boursière cumulée de 29,1 milliards de dollars au 30 juin, la nouvelle première banque d'Abou Dhabi affiche une valorisation supérieure à de grands noms tels que Standard Chartered, Royal Bank of Scotland ou encore Crédit agricole. (David French, Benoît Van Overstraeten pour le service français)