LEAD 1-France-Renvoi de Lagarde devant la CJR à nouveau requis

vendredi 1 juillet 2016 17h09
 

(Actualité avec parquet général)

PARIS, 1er juillet (Reuters) - Le ministère public a requis vendredi le rejet du pourvoi en cassation de Christine Lagarde contre son renvoi devant la Cour de justice de la République (CJR) pour négligence dans l'affaire de l'arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie en 2008.

Si ce renvoi est confirmé, la directrice générale du Fonds monétaire international devra comparaître devant la CJR, la seule habilitée à juger des délits commis par des ministres dans l'exercice de leur fonction. Elle risquerait alors une peine d'un an de prison et 15.000 euros d'amende.

La Cour de cassation rendra sa décision le 22 juillet.

La commission d'instruction de la CJR avait décidé en décembre le renvoi de l'ancienne ministre de l'Economie de Nicolas Sarkozy (2007-2011) pour "négligence dont il résulte un détournement de fonds publics par une personne privée" dans une affaire concernant Bernard Tapie.

L'homme d'affaires et son épouse ont été condamnés en décembre 2015 à rembourser les 404 millions d'euros versés en vertu de l'arbitrage qui avait soldé leur litige avec le Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas.

Bernard Tapie a lui-même perdu jeudi un recours contre cette décision devant la Cour de cassation.

Christine Lagarde affirme avoir toujours agi dans cette affaire dans l'intérêt de l'Etat et dans le respect de la loi.

Son renvoi devant la CJR en décembre n'a pas empêché le conseil d'administration du FMI de la reconduire, avec le soutien de la France, pour un deuxième mandat.   Suite...