Zone euro-L'écart au PIB potentiel plus élevé qu'estimé-étude

vendredi 1 juillet 2016 15h29
 

PARIS, 1er juillet (Reuters) - Les capacités de production inemployées au sein de la zone euro pourraient être deux fois plus élevées qu'estimé jusqu'à présent, soulignant le besoin de politiques monétaires et budgétaires de soutien de la demande, montre une étude publiée vendredi par la Banque centrale européenne (BCE).

Des responsables économiques ont déjà exprimé leur inquiétude devant les capacités de production inemployées qui réduisent la croissance potentielle et pénalisent durablement l'économie alors que le taux de chômage au sein de la zone euro demeure supérieur à 10% et que les salaires peinent à augmenter.

L'étude de la BCE, qui ne reflète pas nécessairement la position des membres du Conseil des gouverneurs, suggère que le produit intérieur brut de la zone euro pourrait avoir été inférieur de 6% à son potentiel en 2014 et 2015, alors que les estimations publiées jusqu'à présent évoluaient autour de -2% à -3%.

"Une implication possible de ces observations serait que les politiques visant à stimuler la demande agrégée, y compris les politiques monétaires et budgétaires, devraient jouer un rôle encore plus important dans le dosage des politiques économiques", écrivent les auteurs du rapport.

L'économie de la zone euro a enregistré une croissance de 1,6% l'année dernière et la BCE s'attend à ce qu'elle poursuive sur ce rythme dans les années à venir. Elle a estimé que ses opérations de soutien monétaire augmenteront la croissance au sein de la zone euro de 1,5% au total sur la période 2015-2018. (Balazs Koranyi, Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand)