La BoE renonce à durcir les règles prudentielles après le Brexit-Bloomberg

vendredi 1 juillet 2016 14h06
 

LONDRES, 1er juillet (Reuters) - La Banque d'Angleterre (BoE) a l'intention de revenir sur sa décision de durcir les règles en vigueur en matière de fonds propres bancaires en raison de l'impact économique attendu après le vote des électeurs britanniques en faveur d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, rapporte vendredi Bloomberg.

Une porte-parole de la BoE s'est refusée à tout commentaire sur cette information.

Le Comité de politique financière de la banque centrale doit publier mardi un rapport semestriel sur le secteur bancaire britannique et il s'est réuni cette semaine.

En mars, la BoE a annoncé vouloir relever le "coussin de fonds propres contra-cyclique" (counter-cyclical buffer, CCB) imposé aux banques à partir de mars 2017.

A la Bourse de Londres, l'indice FTSE 350 du secteur bancaire gagnait 1,75% vers 12h00 GMT alors que l'indice général FTSE-100 progressait de 1%.

(William Schomberg; Marc Angrand pour le service français)