** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 1 juillet 2016 08h00
 

PARIS, 1er juillet (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient
prolonger leur rebond vendredi à l'ouverture et s'orienter ainsi vers une
quatrième séance consécutive de hausse qui déboucherait sur une progression
hebdomadaire une semaine seulement après le choc provoqué par le vote
britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait gagner jusqu'à 0,6% à l'ouverture, comme le Dax à Francfort,
et le FTSE à Londres 0,5%.
    La Bourse de Londres a déjà effacé toutes ses pertes post-Brexit et a
terminé jeudi à un plus haut de l'année, portée par les déclarations du
gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, sur un possible
assouplissement de sa politique monétaire cet été pour faire face aux
conséquences du vote en faveur du Brexit.
    La Bourse de Tokyo évolue elle aussi dans le vert à l'approche de la
clôture, de l'ordre de 0,5%.
    Wall Street a fini en hausse jeudi pour une troisième séance consécutive.
    Passé le choc initial du vote en faveur d'un Brexit, qui a fait plonger les
Bourses mondiales vendredi dernier, les investisseurs paraissent désormais
convaincus que les grandes banques centrales à travers le monde feront tout pour
éviter une déstabilisation profonde des marchés financiers.
    En dehors de Grande-Bretagne, les dirigeants politiques s'efforcent en outre
de minimiser les conséquences du vote britannique sur l'économie réelle.
    La publication dans la matinée des indices PMI définitifs du mois de juin
fournira un état des lieux du secteur manufacturier en Europe.
    Sur le marché des changes, la livre sterling se stabilise face au dollar, un
peu au-dessus de 1,33 dollar, au lendemain des déclarations de Mark Carney.
L'euro, qui a lui aussi faibli jeudi sur fond de rumeurs sur une prochaine
initiative de la Banque centrale européenne, est aussi à peu près stable face au
dollar, à dollar.
    Le pétrole repart en hausse, le baril de Brent de la mer du Nord 
repassant au-dessus des 50 dollars, après avoir été affecté jeudi par des prises
de profit à la fin du meilleur trimestre qu'ait connu le marché depuis sept ans.
     
 
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 1ER JUILLET :
 PAYS  GMT     INDICATEUR                       PÉRIODE  CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 FR    07h50   Indice PMI manuf. déf.           juin     47,9          47,9
 DE    07h55   Indice PMI manuf. déf.           juin     54,4          54,4
 EZ    08h00   Indice PMI manuf. déf.           juin     52,6          52,6
 GB    08h30   Indice PMI manufacturier         juin     49,9          50,1
 EZ    09h00   Taux de chômage                  mai      10,1%         10,2%
 USA   14h00   Dépenses de construction         mai      +0,6%         -1,8%
 USA   14h00   Indice ISM manufacturier         juin     51,4          51,3
 USA   n.d.    Ventes automobiles (annualisé)   juin     17,30 mlns    17,45 mlns
    VALEURS À SUIVRE
    * BANQUES ITALIENNES. La Commission européenne (CE) a autorisé pour six mois
un mécanisme permettant à l'Etat italien de garantir si nécessaire des
liquidités aux banques italiennes solvables en cas de tensions dans le système
financier du pays. 
    * AIRBUS GROUP. Deux des trois avions de transport militaire A400M
livrés à l'Allemagne sont immobilisés en raison de nouveaux problèmes de moteur,
a déclaré jeudi un porte-parole du ministère de la Défense allemand.
 
    * VOLKSWAGEN. Un avocat du constructeur allemand a déclaré
jeudi, devant un tribunal américain, que VW pensait pouvoir régler le problème
des émissions polluantes de 85.000 véhicules diesel et SUV, VW 3 litres, Audi et
Porsche, ce qui pourrait lui éviter d'avoir à financer une deuxième vague de
rachats sur le marché américain. 
    * COMMERZBANK. La banque allemande va supprimer plus de 100 postes
à New York dans le cadre de ses efforts pour se concentrer davantage sur les
activités de banque d'investissement, a dit l'un de ses dirigeants.
        
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Bertrand Boucey, édité par Wilfrid Exbrayat)