Chine/Indicateurs-Le ratio de créances douteuses au plus haut depuis 2009

vendredi 15 juillet 2016 11h39
 

PEKIN, 15 juillet (Reuters) - Principaux indicateurs
économiques chinois publiés en juillet :
    
    * LE RATIO DE CRÉANCES DOUTEUSES À 1,81% AU T2
    15 juillet - Les créances douteuses dans le secteur des
banques commerciales représentaient 1,81% de l'encours total de
prêts à la fin du deuxième trimestre, le ratio le plus élevé
enregistré depuis la crise financière mondiale en 2009, contre
1,75% fin mars, a annoncé vendredi la Commission de régulation
bancaire, principale autorité du secteur. 
    Son président, Shang Fulin, a appelé les banques à renforcer
leur gestion du risque et à prendre des mesures pour "freiner
l'augmentation rapide des prêts non-performants", précise un
communiqué.
    L'encours total de prêts des banques commerciales atteignait
fin juin 106.690 milliards de yuans (14.337 milliards d'euros), 
un montant en hausse de 13% sur un an, a précisé Shang Fulin.
    Le ratio de provisions sur créances douteuses s'élevait
quant à lui à 161,3% et le ratio de solvabilité des grandes
banques à 13,2%. 
    
    * CROISSANCE DE 6,7% SUR UN AN DU PIB AU 2E TRIMESTRE
    15 juillet - Le produit intérieur brut (PIB) chinois a
progressé de 6,7% sur un an au deuxième trimestre, un résultat
équivalent à celui du premier et le plus faible enregistré
depuis la crise financière mondiale, montrent les statistiques
officielles publiées vendredi, mais celle de l'investissement
privé est tombée à son plus bas niveau historique, illustrant
une faiblesse persistante qui pourrait pousser Pékin à adopter
de nouvelles mesures de soutien.
    Détails: 
    Tableau de l'investissement en actifs fixes 
    Tableau de la production industrielle 
    Tableau des ventes au détail 
    
    * LES EXPORTATIONS ONT PLUS BAISSÉ QUE PRÉVU EN JUIN
    13 juillet - Les exportations ont plus baissé que prévu en
juin, de 4,8% par rapport à juin 2015, a annoncé
l'Administration générale des douanes chinoise mercredi.
    Les importations ont elles aussi diminué plus que prévu le
mois dernier, de 8,4%.
    Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une
contraction des exportations de 4,1%, comme en mai, et une
diminution des importations de 5,0%, après un recul de 0,4ù en
mai.
    L'excédent commercial de la Chine ressort à 48,11 milliards
de dollars en juin après 49,98 milliards en mai. Il dépasse le
consensus Reuters qui le donnait à 46,64 milliards de dollars.  
 
    
    * L'INVESTISSEMENT ÉTRANGER EN HAUSSE DE 9,7% EN JUIN
    12 juillet - Les investissements directs étrangers ont
augmenté de 9,7% en Chine en juin, à 98,21 milliards de yuans
(15,23 milliards de dollars ou 13,22 milliards d'euros), selon
des données publiées mardi par le ministère du Commerce.
    En mai, ils s'étaient établis à 56,77 milliards de yuans, en
repli de 1% par rapport au même mois de 2015.
    Sur les six premiers mois de 2016, les IDE progressent de
5,1% par rapport à la même période de l'an dernier, à 441,76
milliards de yuans, soit 69,42 milliards de dollars ou 59,47
milliards d'euros.   
    
    * LES PRIX À LA CONSOMMATION EN HAUSSE DE 1,9% EN JUIN
    10 juillet - Les prix à la consommation ont augmenté de 1,9%
en juin sur un an, dépassant les attentes des marchés, annonce
dimanche le Bureau national des statistiques. 
    Les analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne
une progression de 1,8%, en légère baisse après une inflation de
2,0% en mai.
    Les prix à la production ont quant à eux baissé de 2,6% en
juin sur un an, quand les marchés anticipaient un déclin
légèrement moins prononcé de 2,5% et après une baisse de 2,8% en
mai.
    Les pressions déflationnistes en Chine sont une source
d'inquiétude importante pour les marchés financiers et la banque
centrale chinoise en 2015, mais la tendance a montré des signes
d'amélioration à la fin de l'année dernière.
    
    * INDICE PMI CAIXIN/MARKIT DES SERVICES À 52,7 EN JUIN
    5 juillet - L'activité dans le secteur des services a bondi
en juin, à son rythme le plus élevé depuis 11 mois, montre
l'étude Caixin/Markit auprès des directeurs d'achat publiée
mardi.
    L'indice PMI mesuré dans cette étude est remonté le mois
dernier à 52,7 après avoir reculé à 51,2 en mai.
    Les nouvelles activités ont elle aussi augmenté à leur
rythme le plus soutenu depuis juillet 2015, ce qui s'est traduit
par une hausse des embauches pour le troisième mois consécutif,
bien qu'à un rythme modéré.
    
    * INDICE PMI OFFICIEL DES SERVICES À 53,7 CONTRE 53,1
    1er juillet - La croissance de l'activité dans le secteur
des services s'est accélérée en juin par rapport au mois
précédent, d'après l'indice officiel des directeurs d'achats
(PMI) du secteur tertiaire publié mercredi.
    L'indice a progressé en juin, atteignant 53,7, contre 53,1
en mai (53,5 en avril et 53,8 en mars), nettement en zone
d'expansion, au-dessus de la barre des 50.
    Pékin mise sur un secteur des services fort pour
contrebalancer la dépendance de l'économie chinoise aux
industries lourdes et aux exportations manufacturières
    
    * L'INDICE PMI MANUFACTURIER OFFICIEL EN STAGNATION A 50,0
    1er juillet - L'activité manufacturière est en stagnation au
mois de juin, selon l'indice officiel des directeurs d'achats
(PMI) du secteur publié vendredi, qui confirme les anticipations
des marchés d'un ralentissement dans les usines.
    Cet indice s'établit à 50,0, en légère baisse par rapport au
chiffre de 50,1 en mai (50,1 en avril), soit exactement à la
barre des 50 qui sépare l'expansion de la contraction. Les
analystes interrogés par Reuters anticipaient un indice à 50,0.
    L'indice PMI Caixin-Markit du secteur manufacturier a lui
chuté plus que prévu le mois dernier, à 48,6, quand les marchés
anticipaient 49,1, et largement en baisse par rapport au chiffre
de mai (49,2).
    L'indice Caixin-Markit est depuis maintenant 16 mois sous la
barre des 50, signe de contraction qui indique que de nouvelles
mesures pourraient être nécessaires pour un éviter un
ralentissement accru de l'économie chinoise.
    
    * Pour retrouver les principaux indicateurs publiés en juin:
 
    

 (Service économique)