Les lignes de swaps de la Fed à peine utilisées après le Brexit

jeudi 30 juin 2016 23h29
 

NEW YORK, 30 juin (Reuters) - La Réserve fédérale américaine n'a fourni qu'à peine plus de deux millions de dollars de liquidités à des banques centrales étrangères au cours de la semaine écoulée par le biais de ses lignes de swaps, a annoncé jeudi la Fed de New York, un montant qui, aux yeux des analystes, suggère que les tensions ont été limitées après le référendum britannique sur l'Union européenne.

"Les chiffres d'aujourd'hui ne montrent aucun signe de tension, en dépit de la volatilité importante du marché des changes et d'autres", a commenté Tom Simons, responsable de stratégie sur les marchés monétaires de Jefferies & Co, dans une note de recherche.

Les deux millions de dollars ont été fournis à la Banque du Japon avec une échéance de sept jours et à un taux de 0,88%.

La Fed a établi des lignes de swaps avec la Banque du Canada, la Banque d'Angleterre, la Banque centrale européenne, la Banque nationale suisse et la Banque du Japon dans le but de faire face à une éventuelle résurgence des tensions sur les marchés du financement à court terme en Europe.

Au plus fort de la crise financière, entre décembre 2008 et fin 2009, l'utilisation de ces lignes de swaps avait atteint en moyenne 238,35 milliards de dollars, selon Tom Simons.

(Richard Leong; Marc Angrand pour le service français)