Thales et Raytheon réduisent le périmètre de leur JV de défense

jeudi 30 juin 2016 18h44
 

PARIS, 30 juin (Reuters) - Thales a annoncé jeudi la réduction du périmètre de sa coentreprise avec l'américain Raytheon, Thales-Raytheon Systems (TRS), pour se recentrer sur le commandement, les opérations aériennes et la défense antimissiles balistiques au sein de l'Otan.

Dans le cadre de l'accord signé mercredi, Raytheon rachètera à Thales ses 50% dans la société opérationnelle américaine de la coentreprise et Thales reprendra les 50% de Raytheon dans la société opérationnelle française de la JV, précise Thales dans un communiqué.

Au final, Thales comptabilisera une plus-value de cession d'environ 90 millions d'euros au 30 juin ainsi que l'encaissement d'une soulte d'environ 90 millions de dollars américains (81 millions d'euros).

Thales et Raytheon avaient créé cette coentreprise dans la défense aérienne en 2000. En mai 2014, ils en avaient renégocié le pacte d'actionnaires sans modifier la répartition du capital, mais en faisant passer la coentreprise sous contrôle exclusif de Thales.

Thales Raytheon Systems a vendu des radars de défense aérienne, dont les GM200 et GM400, et est notamment le principal maître d'oeuvre du système de commandement et de contrôle aérien (ACCS pour Air Command and Control System) de l'Otan. (Cyril Altmeyer, édité par Gilles Guillaume)