LEAD 4-Hershey rejette une offre d'achat de $23 milliards de Mondelez

jeudi 30 juin 2016 21h03
 

(Actualisé avec rejet de Hershey, précisions sur les marques, cours)

par Lauren Hirsch

NEW YORK, 30 juin (Reuters) - Le géant américain de la confiserie Hershey a annoncé jeudi avoir rejeté une proposition de rachat de 23 milliards de dollars (20,8 milliards d'euros) soumise par son compatriote Mondelez International .

Le rapprochement des deux groupes donnerait naissance au premier confiseur mondial, dépassant le leader actuel, l'américain Mars, qui contrôle 13,3% du marché selon le consultant Euromonitor International.

"Le conseil d'administration de l'entreprise a rejeté à l'unanimité la manifestation d'intérêt et conclu qu'elle ne constituait pas la base d'une quelconque discussion ultérieure entre Mondelez et la société", a déclaré Hershey dans un communiqué.

Une fusion des deux sociétés, qui figurent l'une et l'autre parmi les cinq premiers acteurs mondiaux du secteur, permettrait de conjuguer la position solide de Hershey aux Etats-Unis de la forte présence internationale de Mondelez.

Ce dernier mettrait en outre la main sur la production et la distribution de la marque Cadbury sur le marché américain, dont Hershey détient pour l'instant la licence. Mondelez reprendrait aussi les droits de production et de distribution aux Etats-Unis de Kit Kat, l'une des marques de confiserie les plus populaires au monde.

Nestlé fabrique Kit Kat dans le monde entier sauf aux Etats-Unis, où les droits de la marque sont détenus par Hershey.

Le rejet rapide et unanime du conseil de Hershey suggère que la principale difficulté que devra surmonter Mondelez pour parvenir à ses fins sera de convaincre la fondation caritative Hershey Trust, qui détient 81% environ des droits de vote de sa cible et qui avait empêché en 2002 un rachat par Wm. Wrigley Jr pour 12 milliards de dollars.   Suite...