Wall Street ouvre en légère hausse, l'effet Brexit se dissipe

jeudi 30 juin 2016 15h40
 

NEW YORK, 30 juin (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi pour la troisième séance consécutive, les craintes des investisseurs après le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne lors du référendum de jeudi dernier continuant de se dissiper.

L'indice Dow Jones gagne 38,97 points, soit 0,22%, à 17.733,65, à l'ouverture. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,29% à 2.076,74 et le Nasdaq Composite prend 0,31% à 4.793,92.

Les trois principaux indices américains ont ainsi récupéré plus de la moitié des pertes subies lors des deux séances de forte baisse qui ont suivi l'annonce des résultats du référendum britannique.

Le nombre des inscriptions au chômage a augmenté de la semaine dernière aux Etats-Unis, sans remettre en cause l'image de bonne santé du marché de l'emploi même si ce dernier a subi un net ralentissement en mai.

Le nombre des inscriptions au chômage a augmenté de 10.000 à un total CVS de 268.000 sur la semaine au 25 juin, a annoncé le département du Travail.

Le président de la Réserve fédérale de St Louis, James Bullard, doit par ailleurs s'exprimer à Londres dans la soirée.

L'indice BKX des valeurs bancaires américaines a ouvert en hausse de près de 0,5% au lendemain de la publication des résultats des tests de résistance organisés par la Réserve fédérale et que la grande majorité des banques participantes ont passés haut la main.

Morgan Stanley, qui n'a eu droit qu'à un avis positif sous réserve, la banque centrale ayant également détecté des faiblesses dans ses procédures, n'affiche en revanche qu'une progression de 0,24%.

Tesaro, dont l'action a plus que doublé mercredi, portée par les résultats encourageants de son traitement expérimental du cancer des ovaires, cède plus de 4% dans les premiers échanges alors que laboratoire pharmaceutique a débuté le placement de 300 millions de dollars de nouvelles actions avec une option de surallocation pour un montant de 45 millions.   Suite...