BMW, Intel et Mobileye s'associent dans la voiture autonome-sce

jeudi 30 juin 2016 11h22
 

FRANCFORT, 30 juin (Reuters) - BMW est en passe d'annoncer un partenariat pour le développement de voitures autonomes avec le spécialiste israélien des systèmes d'assistance à la conduite Mobileye et le géant des semiconducteurs Intel, a-t-on appris jeudi de source proche du dossier.

Les trois sociétés vont tenir vendredi une conférence de presse conjointe, avec le président du directoire de BMW, Harald Krüger, le directeur général d'Intel, Brian Krzanich, et le président et directeur technologique de Mobileye, Amnon Shashua, pour présenter ce partenariat.

Les constructeurs automobiles et les sociétés de haute technologie s'allient pour commercialiser des voitures autonomes, après avoir été pris de court par les incursions dans ce domaine de sociétés de la Silicon Valley telles que Google , Tesla et Apple.

Tandis que BMW est le plus gros fabricant de voitures de luxe dans le monde et Intel le plus grand fabricant de semiconducteurs, Mobileeye est le premier fournisseur de capteurs utilisés dans les systèmes d'aide à la conduite équipant les dernières générations de véhicules.

Les analystes estiment que Mobileye occupe 70% du marché des dispositifs anticollisions, élément essentiel de la voiture autonome.

Les modalités du partenariat à trois n'ont pas été dévoilées, pas plus que les conséquences que le pacte entre Intel et Mobileye pourrait avoir sur un partenariat de longue date entre la société israélienne et le groupe de semiconducteurs franco-italien STMicroelectronics dans les capteurs.

Un porte-parole de STMicroelectronics a refusé de s'exprimer sur le sujet.

En mai, Mobileye et STMicro ont prolongé un accord de 12 ans pour développer un système Mobileye de cinquième génération qui, disent-ils, équipera des systèmes de conduite entièrement autonome pour des voitures qui sortiront sur le marché en 2020. (Edward Taylor et Eric Auchard, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)