** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

jeudi 30 juin 2016 08h11
 

PARIS/LONDRES, 30 juin (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en légère hausse jeudi à l'ouverture, prolongeant le rebond des deux derniers jours à la faveur d'achats à bon compte, mais la livre sterling montre encore quelques signes de faiblesse à la suite du vote pour le "Brexit" et s'apprête à accuser une perte de plus de 7% en juin.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait regagner encore jusqu'à 0,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,3% et le FTSE à Londres 0,1% après avoir effacé mercredi la totalité de ses pertes accusées vendredi et lundi dans la foulée de référendum.

Le redressement des marchés d'actions continue en Asie. L'indice MSCI des marchés d'actions Asie-Pacifique hors du Japon, qui avait reculé de 3% vendredi dernier, au lendemain du vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne, est lui aussi orienté à la hausse et gagne 1,46%.

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini quasiment stable avec un gain limité à 0,06%, après avoir repris 1,59% la veille, alors que le yen recule légèrement face au dollar après avoir été très recherché pour son caractère de valeur refuge après le vote pour le Brexit.

Wall Street a terminé en hausse prononcée mercredi et les trois grands indices (+1,64% pour le Dow Jones) ont récupéré plus de la moitié des pertes subies la semaine dernière à la suite du Brexit.

Après un mouvement initial de panique autour du Brexit, "il ne semble pas que cela se propage en crise financière ou quelque chose de grave, au moins pour le moment", dit Hikaru Sato, analyste graphique chez Daiwa Securities.

Le président américain Barack Obama a dit mercredi s'attendre à ce que l'économie mondiale soit stable à court terme après le vote en faveur du Brexit, mais il s'est dit préoccupé sur les conséquences à plus long terme du référendum britannique sur la croissance.

Sur le marché des changes, la livre se traite à 1,3380 dollar, en repli de 0,34% mais loin de son plus bas de 31 ans touché lundi à 1,3122 dollar.

Le dollar marque une pause tout en restant près de son pic de trois mois et demi face à un panier de devises de référence.   Suite...