Wirecard veut entrer en Amérique du Nord en rachetant Citi Prepaid

mercredi 29 juin 2016 20h02
 

BERLIN, 29 juin (Reuters) - Wirecard tente de bâtir une tête de pont en Amérique du Nord avec l'achat de Citi Prepaid Card Services pour un montant non révélé.

Le spécialiste allemand des solutions de paiement pense que l'opération sera relutive à hauteur de plus de 20 millions de dollars (18 millions d'euros) pour son excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) durant l'exercice fiscal 2017.

Wirecard a dit mercredi qu'il comptait boucler l'opération dès le quatrième trimestre, ceci dépendant des autorisations réglementaires.

La société basée près de Munich traite les paiements de 22.000 distributeurs et marchands en ligne dans le monde entier. Elle est la deuxième société européenne du secteur derrière WorldPay et s'est développée par croissance externe ces dernières années en Asie du Sud-Est, au Proche-Orient et en Amérique latine.

L'action Wirecard a fini en hausse de 1,04% en Bourse de Francfort.

La filiale Alipay du géant chinois du commerce en ligne Alibaba avait démenti cette semaine envisager d'entrer au capital de Wirecard, contrairement à ce qu'écrivait le Bild am Sonntag.

(Emma Thomasson et Eric Auchard, Wilfrid Exbrayat pour le service français)