Siemens relève les synergies de Dresser-Rand et Rolls Royce

mercredi 29 juin 2016 17h04
 

FRANCFORT, 29 juin (Reuters) - Siemens a relevé son objectif de synergies à tirer de l'intégration de la compagnie parapétrolière américaine Dresser-Rand et de l'unité de construction de turbines de Rolls Royce à environ 365 millions d'euros d'ici l'exercice fiscal 2019 au lieu d'environ 200 millions annoncés auparavant.

"En dépit d'un retournement sensible à la baisse du secteur, Siemens s'attend à ce que l'acquisition de Dresser-Rand et de l'ancienne activité dans l'énergie de Rolls-Royce génère des synergies considérablement plus importantes qu'anticipé au départ", a dit le groupe industriel allemand dans un communiqué.

Siemens a précisé qu'il voyait des synergies potentielles notamment au niveau des ventes et des services, de la recherche et du développement, ainsi que de l'approvisionnement. (Georgina Prodhan, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bertrand Boucey)