Wall Street ouvre encore en hausse, le choc du Brexit s'apaise

mercredi 29 juin 2016 15h51
 

29 juin (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse mercredi, profitant comme la veille d'achats à bon compte après deux séances de chute dans la foulée du vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne lors du référendum de jeudi dernier.

L'indice Dow Jones gagne 0,77% à 17.543,26 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,80% à 2.052,80 points, et le Nasdaq Composite prend encore 0,92% à 4.735,02 points.

Le vote en faveur d'un "Brexit" avait plombé l'ensemble des Bourses mondiales, effaçant 3.000 milliards de dollars (2.700 milliards d'euros) en deux séances, et fait plonger la livre sterling et l'euro, tout comme le prix du baril de pétrole.

Les valeurs bancaires et technologiques, particulièrement affectées par le mouvement de baisse, sont parmi les premières à rebondir, tout comme les valeurs liées à l'énergie avec le brut.

"Le marché est agité et l'incertitude va se prolonger", dit Ernie Cecilia, chargé de l'investissement chez Bryn Mawr Trust.

Wall Street a repris 1,5% à 2% mardi, soutenue en outre par de bons indicateurs économiques aux Etats-Unis, notamment la révision en hausse de la croissance du PIB au premier trimestre.

Les investisseurs s'attendent désormais à ce que les banques centrales assouplissent leurs politiques monétaires pour adoucir le choc du "Brexit", qui ouvre une longue période d'incertitude.

Aux valeurs, Monsanto gagne 2,55%. Le groupe a annoncé, à l'occasion de ses résultats trimestriels, qu'il discutait avec Bayer et d'autres sur des options alternatives, un mois après avoir rejeté l'offre de rachat à 62 milliards de dollars du groupe allemand.

Energy Transfer Equity prend 3,5% après l'abandon de son projet de fusion avec Williams, qui perd 0,67%, faute d'avoir pu obtenir que l'opération soit exonérée d'impôts.   Suite...