USA-Energy Transfer met fin à son accord de fusion avec Williams

mercredi 29 juin 2016 14h08
 

29 juin (Reuters) - L'exploitant américain de gazoducs Energy Transfer Equity (ETE) a annoncé mercredi l'abandon de son projet de fusion avec Williams, valorisé à 33 milliards de dollars (29,8 milliards d'euros) lors de sa présentation l'an dernier, faute d'avoir pu obtenir que l'opération soit exonérée d'impôts.

ETE a soulevé ce problème fiscal en avril, puis rejeté deux solutions proposées par Williams pour sortir de l'impasse.

Un tribunal du Delaware a jugé le 24 juin qu'ETE n'avait pas rompu l'accord en évoquant ce problème fiscal, permettant ainsi à l'opérateur d'annuler la transaction sans pénalités.

Un accord a été conclu en septembre entre les deux groupes pour le rachat de Williams par ETE pour un montant qui s'élevait à l'époque à 33 milliards de dollars en actions et en numéraire mais la chute des cours du pétrole a modifié la donne depuis. (Vishal Sridhar à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Bzertrand Boucey)