France-La croissance de l'emploi intérimaire ralentit en mai

mardi 28 juin 2016 12h40
 

PARIS, 28 juin (Reuters) - La croissance de l'emploi
intérimaire, considéré comme un indicateur avancé de la
situation générale de l'emploi, a ralenti en mai, selon le
baromètre mensuel Prism'emploi publié mardi.
    Le mois dernier, l'emploi intérimaire a progressé de 4,0%
par rapport à mai 2015, après avoir augmenté de 9,1% en avril
pour atteindre son plus haut niveau depuis décembre 2015. 
    Mais cette décélération doit être relativisée par le fait
que la tendance est influencée par les jours fériés de mai,
souligne Prism'emploi. D'autant plus que le mois de mai 2015
avait été caractérisé par une croissance supérieure de 3,5
points à celle d'avril.
    L'ensemble des secteurs ont enregistré une croissance de
leurs effectifs intérimaires le mois dernier, à l'exception du
commerce (en recul de 5,7% après une progression de 4,1% en
avril).
    La progression des effectifs a été particulièrement notable
dans le BTP (en hausse de 10,9%, contre +8,9% en avril) et dans
les services (avec une augmentation de 6,1% contre après +11,6%
en avril). 
    Les secteurs qui ont été les plus concernés par le
ralentissement de l'emploi intérimaire sont les transports, dont
la hausse est passée de 14,8% en avril à 5,3% en mai, ainsi que,
dans une moindre mesure, l'industrie avec une hausse limitée à
3,6% le mois dernier après une progression de 8,1% en avril. 
    Prism'emploi souligne qu'après avoir été soutenue en 2015
par les qualifications de premier niveau, la croissance de
l'intérim s'appuie désormais sur des métiers plus qualifiés.
    Le mois dernier, les deux catégories ayant connu le plus
fort développement sont celles des ouvriers qualifiés (+9,4%) et
les cadres et professions intermédiaires (+5,3%).   
        
 Les indicateurs français en temps réel                  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel           
 Le point sur la conjoncture française                   
    

 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)