L'UE décidera sur le dossier Sony-Jackson d'ici au 1er août

lundi 27 juin 2016 12h10
 

BRUXELLES, 27 juin (Reuters) - La Commission européenne (CE) décidera d'ici au 1er août si elle autorise Sony à racheter la part de Michael Jackson dans la coentreprise Sony/ATV Music Publishing, numéro un mondial de l'édition musicale.

Certains concurrents tels que Warner Music Group jugent qu'une telle manoeuvre donnerait trop de pouvoir à Sony, qui a sollicité l'autorisation de l'exécutif européen le 24 juin, selon le site de ce dernier.

Sony avait annoncé en mars avoir conclu un accord avec les ayant-droits de Michael Jackson portant sur le rachat, pour 750 millions de dollars (675 millions d'euros), de la part du chanteur décédé dans Sony/ATV Music Publishing.

Cet accord doit permettre au géant japonais de prendre le contrôle de la coentreprise qu'il avait mise sur pied avec Michael Jackson en 1995.

Le chanteur avait racheté ATV dix ans plus tôt auprès de l'homme d'affaires australien Robert Holmes, l'emportant à cette occasion sur l'offre de Paul McCartney, l'un des deux membres survivant des Beatles.

Sony/ATV contrôle nombre de chansons des Beatles, dont "All You Need Is Love", tout en représentant les droits de musiciens tels que Bob Dylan, Queen et les Rolling Stones.

Warner Music Group avait fait part de ses préoccupations à la CE vis-à-vis de cette transaction, tout comme Impala, structure qui représente entre autres des labels indépendants. (Foo Yun Chee, Wilfrid Exbrayat pour le service français)