La Bourse de Paris-Les valeurs du jour lundi (clôture)

lundi 27 juin 2016 17h50
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 27 juin (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la
Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a chuté de 2,97% à
3.984,72 points, à son plus bas niveau depuis février à la
clôture. L'indice parisien a perdu 10,775% depuis la décision
prise par la Grande-Bretagne la semaine dernière de quitter
l'Union européenne (UE).

    * Les VALEURS FINANCIERES ont perdu 8,54% et les
BANCAIRES 7,7% en Europe. Un cinquième de la
capitalisation des banques européennes de l'indice Stoxx 600 a
été effacé par les craintes liées au Brexit. Plusieurs analystes
anticipent un durcissement des conditions de marché pour les
banques européennes, avec une pression à la baisse sur leurs
revenus et leur rentabilité. 
    AXA a chuté de 9,76% à 16,405 euros, plus forte
baisse du CAC 40. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a perdu
8,39% à 26,385 euros, BNP PARIBAS 6,32% à 36,91 euros
et CRÉDIT AGRICOLE 5,97% à 7,194 euros.
    Hors CAC 40, NATIXIS recule de 4,91% à 3,27 euros.
        
    * Les valeurs liées au TOURISME et aux LOISIRS 
(-8,16%) ont également perdu du terrain en Europe, alors que
EasyJet (-22,3%) a lancé un avertissement sur ses
résultats du troisième trimestre, nouvelle qui s'est ajoutée au
Brexit. 
    AIR FRANCE-KLM a perdu 6,76% à 5,517 euros et
ACCOR 9,27% à 32,885 euros.
    De son côté, GROUPE EUROTUNNEL, très dépendant du
cours de la livre, a chuté de 17% à 8,30 euros, plus forte
baisse du SBF 120. 
    
    * Les VALEURS CYCLIQUES, construction en tête, sont
également en baisse, alors que plusieurs analystes soulignent
leur sensibilité à une éventuelle baisse de l'activité en
Europe, après le Brexit.
    SAINT-GOBAIN a reculé de 8,63% à 32,51 euros et
LAFARGEHOLCIM  a perdu 6,27% à 34,38 euros,
tandis que CAPGEMINI a abandonné 7,12% à 74,4 euros.
    
    * GROUPE PSA a reculé de 9,01% à 10,655 euros,
alors qu'Exane BNP Paribas, qui a abaissé son objectif de cours
de 16 à 13,6 euros, souligne l'exposition du groupe au marché
britannique, qui représenterait 11% de son chiffre d'affaires
mais 15% de ses profits, selon l'analyste.
    RENAULT a abandonné 6,04% à 66,23 euros et VALEO
 7,46% à 39,445 euros, tandis que MICHELIN a
reculé de 3,87% à 82,4 euros.   
    
    * REXEL (-14,99% à 10,12 euros) et NEXANS 
(-10,8% à 35,68 euros) ont été pénalisés par une note de JP
Morgan, qui a abaissé sa recommandation sur les deux titres de
"neutre" à "sous-pondérer", soulignant la cyclicité élevée de
leurs résultats et leur forte exposition à la croissance
européenne.
    
    * TF1 a cédé 11,2% à 9,138 euros. Exane BNP
Paribas a revu à la baisse ses estimations de croissance du
marché publicitaire, et fixe un objectif de cours de 11 euros,
en baisse de 8%.
    
    * En revanche, les VALEURS de la SANTE (-1,16%) ont
mieux résisté en Europe, où les investisseurs ont recherché
certaines valeurs défensives face aux incertitudes. "Par rapport
aux autres secteurs, la santé est assez bon marché", a souligné
Daniel Stefanetti, gérant des Ethna Funds chez Ethenea. 
    En France, SANOFI a pris 1,51% à 70,42 euros, plus
forte des deux seules hausses du SBF 120, alors que le groupe
pharmaceutique a annoncé avoir signé avec l'allemand Boehringer
Ingelheim les accords définitifs pour procéder à leur opération
d'échange d'actifs telle qu'annoncée en fin d'année dernière.
 

 (Raphaël Bloch et Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)