Rome examine diverses options de soutien aux banques

lundi 27 juin 2016 10h44
 

ROME, 27 juin (Reuters) - Le gouvernement italien examine diverses possibilités de soutien au secteur bancaire mais aucune décision n'a encore été prise, a déclaré lundi un porte-parole du ministère de l'Economie.

Les banques italiennes sont tombées en chute libre vendredi, au lendemain de la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne, UniCredit et Intesa Sanpaolo perdant chacune plus de 20%.

Les valeurs bancaires ont ouvert pour la plupart en hausse dans un marché nerveux lundi mais elles se sont ensuite orientées en nette baisse. UniCredit perdait 6,5%, Intesa 7,6% et Monte dei Paschi di Siena 7,3% en matinée. L'indice sectoriel abandonnait 6,5%.

"Nous envisageons diverses formes d'un possible soutien mais aucune décision n'a encore été prise", a dit le porte-parole, se refusant à tout commentaire sur les informations de la presse locale voulant, entre autres choses, que Rome compte entrer au capital des banques en difficulté par le biais d'une nouvelle émission de dette publique d'une quarantaine de milliards d'euros. (Gavin Jones et Silvia Aloisi, Wilfrid Exbrayat pour le service français)