LEAD 4-David Cameron veut prendre son temps pour préparer le Brexit

lundi 27 juin 2016 18h08
 

* L'article 50 relève d'une "décision souveraine" de la GB, dit Cameron

* Un nouveau Premier ministre début septembre ?

* Allemands, Polonais et Slovaques ne veulent pas hâter les choses

* L'économie britannique "aussi solide qu'il se peut" - Osborne

* Cameron promet d'associer Écossais, Irlandais et Gallois (Actualisé tout du long)

par William James

LONDRES, 27 juin (Reuters) - David Cameron a ignoré lundi les appels de ses partenaires européens favorables à des négociations rapides sur le divorce entre la Grande-Bretagne et l'UE, affirmant qu'il n'entendait pas, à ce stade, invoquer l'article 50 du traité de Lisbonne après le référendum sur le Brexit.

Le Premier ministre britannique, s'exprimant devant les députés de la chambre des Communes, a expliqué que le lancement de la procédure de sortie de l'Union européenne relevait d'une "décision souveraine" de la Grande-Bretagne et "d'elle seule".

Tout en affirmant que le résultat du scrutin de jeudi dernier devait être accepté, Cameron a confirmé qu'il entendait prendre son temps, souhaitant que les relations économiques avec les Vingt-Sept restent les plus fortes possibles.   Suite...