SYNTHESE-Brexit-Inquiétude en Asie, initiative franco-allemande sur l'UE

dimanche 26 juin 2016 18h20
 

(Actualisé avec nouvelle démission au cabinet fantôme du Labour)

* Pékin parle d'"ombre sur l'économie mondiale"

* Ayrault et Steinmeier plaident pour une "Europe forte"

* Le Brexit provoque une crise profonde au sein du Labour

* La pétition pour un 2e référendum recueille 3,2 millions de signatures

* Un sondage en Ecosse donne 59% de "oui" à l'indépendance

par Elizabeth Piper et Ben Blanchard

LONDRES/PEKIN, 26 juin (Reuters) - Les remous boursiers et monétaires provoqués vendredi par le vote des Britanniques en faveur du "Brexit" ont accru le sentiment d'inquiétude en Asie, où la Chine, le Japon et la Corée du Sud craignaient dimanche soir pour la stabilité financière internationale, à quelques heures de la réouverture des marchés.

En Grande-Bretagne, le conflit ouvert au sein des Tories a gagné la principale formation d'opposition, le Labour, dont neuf dirigeants ont ouvertement contesté le leadership de Jeremy Corbyn, lui reprochant de ne pas avoir défendu avec pugnacité l'idée du "Remain".   Suite...