La BdF maintient sa prévision de croissance à 1,4% malgré le Brexit

samedi 25 juin 2016 10h09
 

PARIS, 25 juin (Reuters) - Le gouverneur de la Banque de France a maintenu samedi sa prévision d'une croissance du produit intérieur brut (PIB) de la France d'au moins 1,4% cette année, malgré la victoire du camp du "Brexit" au référendum britannique de jeudi.

"Il n'y a pas aujourd'hui si on regarde l'économie française, de menace de rechute pour les prochains trimestres", a déclaré François Villeroy de Galhau sur France inter.

Selon lui, l'impact du Brexit concernera en premier lieu l'économie britannique.

"Les conséquences seront plus lourdes pour le Royaume-Uni que pour l'Europe", a-t-il observé.

Le gouverneur de la Banque de France, également membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a estimé que la mobilisation des banques centrales vendredi pour répondre aux turbulences financières consécutives au scrutin "a été efficace sur le plan collectif". (Myriam Rivet, édité par Tangi Salaün)