France-Consultation décisive sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

vendredi 24 juin 2016 16h36
 

* Le gouvernement respectera le résultat

* Le "oui" est donné gagnant par les sondages

* Un "non" aura des conséquences financières

par Guillaume Frouin

NOTRE-DAME-DES-LANDES, Loire-Atlantique, 24 juin (Reuters) - P artisans et opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) jettent leurs dernières forces dans la bataille avant une "consultation" inédite en France et cruciale pour l'avenir de cet équipement controversé.

Quelque 967.000 électeurs du département sont en effet appelés à se prononcer dimanche pour ou contre le transfert de l'actuel aéroport de Nantes au nord de l'agglomération, un avis qui demeure "consultatif" selon la loi mais dont François Hollande et Manuel Valls se sont engagés à suivre le résultat.

"Ce gouvernement tiendra compte bien sûr du résultat de la consultation. Si le 'non' l'emporte, le projet sera abandonné. Si le 'oui' l'emporte dimanche, le projet sera engagé", a déclaré mardi dernier le Premier ministre.

La force de cet avis, qui sera positif selon les sondages, dépendra toutefois grandement de la participation des électeurs, qui demeure la principale inconnue du scrutin. "La consultation n'est pas un sujet dont on parle sur la commune", constate ainsi Jean-Paul Naud, maire (sans étiquette) de Notre-Dame-des-Landes.

"Mais on s'attend à une forte participation : les procurations ont été bien plus importantes que pour une élection municipale ou présidentielle", observe celui qui est aussi co-président du Cédpa, le Collectif des élus doutant de la pertinence d'un aéroport. "Certains habitants, qui sont déjà partis en vacances, tenaient à donner leur avis : qu'ils soient pour ou contre, ils sont lassés d'attendre."   Suite...