BOURSE-Les banques US devraient souffrir du Brexit à Wall Street

vendredi 24 juin 2016 12h24
 

24 juin (Reuters) - Les grandes banques américaines devraient souffrir vendredi à la Bourse de New York en raison du choc financier provoqué par le vote britannique en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

Signe de l'instabilité prévisible de Wall Street, l'indice CBOE flambe de 43,6%.

Les titres Goldman Sachs, Morgan Stanley, JPMorgan Chase, Bank of America et Citigroup perdent entre 5,3% et 7,56% dans les transactions avant l'ouverture de la séance à Wall Street, où le Dow Jones est attendu en baisse de près de 3% à l'ouverture.

Au-delà des conséquences directes du Brexit, le vote britannique pourrait aussi amener la Réerve fédérale américaine à renoncer à ses projets de hausse des taux cette année, qui seraient favorables à la progression des revenus des banques. (Nikhil Subba; Bertrand Boucey pour le service français)