Brexit-Les entreprises françaises fourbissent leurs armes

vendredi 24 juin 2016 12h20
 

* Les sociétés se préparent à une période de changes volatils

* PSA compte sur le mix-prix et Danone sur le hedging

* L'impact à long terme plus difficile à prédire

* L'Europe se retrouve dans une situation difficile-Lévy

* Technip maintient son projet de siège à Londres

par Gilles Guillaume

PARIS, 24 juin (Reuters) - Les entreprises françaises présentes au Royaume-Uni fourbissent leurs armes vendredi après la victoire du camp du Brexit au référendum britannique, surtout pour faire face à la période d'instabilité monétaire qui s'annonce dans un premier temps entre le Royaume-Uni et le reste de l'Europe.

Si l'impact économique d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE reste encore difficile à mesurer sur le long terme, l'effet immédiat sera une grande volatilité des changes, avec vendredi une livre sterling à un plus bas historique. Les entreprises qui réalisent une partie substantielle de leurs ventes dans cette devise peuvent tenter de limiter l'impact en modifiant leurs prix ou en se couvrant.

"Les équipes étudient différents scénarii de réajustement des tarifs de ventes des modèles de nos marques pour réagir vite aux réactions des marchés", a déclaré à Reuters un porte-parole de PSA. Le groupe pourrait ainsi relever ses tarifs pour préserver sa rentabilité aux dépens de sa part de marché, qui était de 8,5% en 2015.   Suite...