Brexit-La City plaide pour garder son accès au marché européen

vendredi 24 juin 2016 08h42
 

LONDRES, 24 juin (Reuters) - Le vote de la Grande-Bretagne en faveur d'une sortie de l'Union européenne n'entraînera pas un "exode massif" des banques et des institutions financières, a dit vendredi un représentant de la City tout en jugeant crucial que Londres maintienne l'accès au marché européen pour les banques britanniques.

Le "passeport européen" permet aux banques implantées dans n'importe quel pays de l'Union européenne (UE) d'opérer dans tous les autres, un avantage que les banques britanniques risquent de perdre avec le Brexit.

Certaines banques avaient annoncé qu'elles déplaceraient des opérations vers la zone euro en cas de sortie de la Grande-Bretagne de l'UE.

"Il n'y aura pas d'exode massif des banques et des institutions financières hors de la City", a dit Mark Boleat, l'un des dirigeants de la City of London Corporation dans un communiqué.

"La position de la City est que le gouvernement devrait oeuvrer pour le Royaume-Uni conserve notre accès au marché unique", a dit Boleat.

Un porte-parole du London Stock Exchange a par ailleurs déclaré que la Bourse de Londres ouvrirait aux horaires normaux, ce vendredi.

(Huw Jones, Vikram Subhedar, Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)