Siasun, n°1 chinois des robots, en quête de cibles en Europe

mercredi 22 juin 2016 19h09
 

MUNICH, 22 juin (Reuters) - Siasun, premier constructeur chinois de robots industriels, recherche des acquisitions en Europe pour augmenter la part de son chiffre d'affaires réalisée hors de son pays d'origine, a déclaré son président mercredi.

La Chine est le premier marché mondial du robot mais les aides publiques au secteur se traduisent par la multiplication des acteurs au moment même où la croissance ralentit.

"Nous avons une équipe en Europe. Ils recherchent des entreprises de robots, des entreprises d'électronique, des entreprises de contrôleurs, etc. Ils veulent acheter", a dit Daokui Qu lors d'une interview à l'occasion du salon spécialisé Automatica à Munich.

Un autre groupe chinois, Midea, a lancé la semaine dernière une offre d'achat de 4,5 milliards d'euros sur le spécialiste allemand des robots industriels Kuka.

Qu a déclaré vouloir porter en cinq ans de 20% à 40% la part des ventes de Siasun réalisée à l'international.

La capitalisation boursière de Siasun atteint 39,4 milliards de yuans (5,3 milliards d'euros) et le groupe a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,69 milliard de yuans selon les données Thomson Reuters.

(Georgina Prodhan et Irene Preisinger; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)