La Chine veut stimuler l'investissement privé

mercredi 22 juin 2016 14h11
 

PEKIN, 22 juin (Reuters) - La Chine a annoncé mercredi son intention d'ouvrir davantage des secteurs comme les télécommunications, les aéroports et l'exploration pétrolière aux investissements privés afin de relancer ces derniers, qui ont fortement ralenti depuis le début de l'année.

Lors d'une réunion présidée par le Premier ministre Li Keqiang, le gouvernement a pris connaissance des résultats d'une enquête nationale sur les difficultés rencontrées par les firmes du secteur privé.

Il a décidé de prendre des mesures pour améliorer l'investissement privé, en s'attaquant notamment au problème de concurrence déloyale et aux difficultés d'accès aux marchés et aux financements.

Les investissements des entreprises privées ont connu un coup d'arrêt record sur la période janvier-mai avec une croissance qui a ralenti à 3,9% contre 5,2% en janvier-avril. L'investissement privé, qui représente environ 60% de l'investissement total en Chine, avait enregistré une croissance à deux chiffres l'an dernier. (Bureau de Pékin, Véronique Tison pour le service français)