RPT-Mitsubishi Motors attend une perte nette de Y145 mds

mercredi 22 juin 2016 10h41
 

(Répétition pour mastic)

TOKYO, 22 juin (Reuters) - Mitsubishi Motors Corp (MMC) prévoit une perte nette de 145 milliards de yens (1,4 milliard de dollars ou 1,23 milliard d'euros) sur l'exercice fiscal 2016-2017 à la suite du scandale de falsification de ses mesures de consommation de carburant.

Le sixième constructeur automobile japonais a reconnu en avril avoir sous-évalué la consommation de quatre de ses mini-véhicules, dont deux modèles produits pour Nissan, ce qu'il a mis sur le compte de pressions concurrentielles et d'un contrôle défaillant.

Nissan a accepté d'acquérir une participation de 34% au capital de MMC, prenant de fait le contrôle de son concurrent embourbé dans sa plus grave crise depuis 20 ans.

Cette perte nette attendue pour l'exercice fiscal en cours clos le 31 mars 2017 ferait suite à une chute de 39% du bénéfice net de Mitsubishi Motors sur 2015-2016, à 72,6 milliards de yens, imputable entre autres à une provision de 19,1 milliards de yens passée pour couvrir les coûts générés par le scandale.

Le constructeur automobile a annoncé la semaine dernière son intention de donner 100.000 yens (environ 1.000 dollars ou 845 euros) aux propriétaires des quatre mini-véhicules dont les tests d'économie de carburant avaient été falsifiés, dans le cadre d'un plan de dédommagement global représentant au moins 600 millions de dollars (534 millions d'euros).

Le groupe a également annoncé mardi qu'il provisionnait neuf milliards de yens (86,2 millions de dollars ou 76,0 millions d'euros) pour rembourser les clients ayant perdu le bénéfice d'avantage fiscaux, tout en ajoutant qu'il comptait reprendre la production de ces véhicules-ci début juillet. (Naomi Tajitsu, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)