Le futur PDG d'Air France-KLM propose 4 mois de trêve aux pilotes

mardi 21 juin 2016 18h56
 

PARIS, 21 juin (Reuters) - Jean-Marc Janaillac, qui deviendra PDG d'Air France-KLM en juillet, a rencontré mardi matin les syndicats de pilotes d'Air France et leur a proposé une trêve de quatre mois en échange du gel des nouvelles mesures à l'origine de leur dernière grève, a déclaré à Reuters le président du Syndicat des pilotes d'Air France (Spaf), confirmant une information de l'hebdomadaire Marianne.

Jean-Marc Janaillac a demandé aux syndicats de pilotes de lever leur préavis de grève du 24 au 27 juin et de renoncer à tout nouveau mouvement d'ici le 1er novembre en échange de la suspension des mesures en place depuis le 1er juin, qui baissent la rémunération des pilotes, a confirmé Grégoire Aplincourt.

"Nous n'avons pas encore répondu", a cependant précisé le président du Spaf.

Le SNPL, syndicat qui représente les deux tiers des pilotes d'Air France contre un quart pour le Spaf, n'était pas immédiatement disponibles pour un commentaire.

Air France n'a pas souhaité faire de commentaire.

Jean-Marc Janaillac succédera à Alexandre de Juniac le 4 juillet à la tête du groupe Air France-KLM. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)