Wall Street dans l'attente du référendum britannique

lundi 20 juin 2016 06h00
 

(Répétition sans changement d'une dépêche transmise dimanche)

par Saqib Iqbal Ahmed

NEW YORK, 19 juin (Reuters) - Wall Street s'apprête à vivre une semaine tendue dans l'attente du référendum britannique sur l'Union européenne, dont l'issue pourrait avoir d'importantes conséquences pour l'économie mondiale et, par ricochet, sur le marché boursier américain.

La séance de vendredi, quand seront connus les résultats de la consultation de la veille, pourrait être la plus chargée de l'année d'autant que les gérants de fonds prendront connaissance ce jour-là de la révision annuelle des indices FTSE Russell.

La Bourse américaine risque de fortement baisser en cas de victoire du "Brexit", mais un vote en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l'UE n'entraînera pas forcément d'euphorie compte tenu des inquiétudes sur l'économie américaine.

"On reste dans l'ornière", juge Jeff Morris, responsable des actions américaines chez Standard Life Investments à Boston.

L'avance prise dans les sondages par le camp du "Leave" a pesé sur les marchés d'actions en début de semaine dernière jusqu'à l'annonce, jeudi, de la suspension de la campagne après le meurtre de la député travailliste pro-européenne Jo Cox.

Ce drame a d'ailleurs fait rebondir Wall Street jeudi, dans l'espoir d'un sursaut du "In", mais le marché est reparti à la baisse dès vendredi et le Standard & Poor's-500, l'indice de référence des gérants américains, a cédé 1,2% sur l'ensemble de la semaine.

D'un point de vue économique, une sortie du Royaume-Uni de l'UE ne serait pas forcément problématique pour les Etats-Unis, même si un certain nombre de multinationales se sont implantées dans le royaume pour en faire un tremplin vers le marché unique.   Suite...