Veneto Banca dit que sa situation s'est détériorée

vendredi 17 juin 2016 19h47
 

MILAN, 17 juin (Reuters) - Veneto Banca, un établissement bancaire italien de taille moyenne qui cherche à augmenter son capital d'un milliard d'euros pour éviter un démantèlement, a dit vendredi qu'un de ses ratios de liquidités était tombé encore plus bas sous le seuil plancher requis.

La banque italienne a lancé un appel au marché pour combler le manque de fonds propres identifié par la Banque centrale européenne (BCE) parer aux effets des retraits de dépôts qui ont fait chuter ce ratio de liquidités.

Un ajout apporté au prospectus d'introduction en Bourse, publié vendredi, précise que le département de la gestion des risques de la banque a dit que la réserve de liquidités espérée à la suite de l'appel au marché serait moins importante que précédemment anticipé.

Le ratio de couverture de liquidités - une jauge de la capacité d'une banque à faire face à court terme à des sorties de capitaux - de Banca Veneta était de 63,42% à fin mai, alors que le seuil réglementaire est de 70%.

Au début du mois de juin, ce ratio est même probablement descendu à environ 61, ajoute la banque.

L'augmentation de capital, qui a commencé le 8 juin et qui court jusqu'au 24, n'a pour l'instant suscité qu'une faible demande auprès des investisseurs institutionnels, ce qui a conduit le nouveau fonds italien de soutien au secteur bancaire Atlante à s'engager à souscrire la totalité des titres qui n'auront pas trouvé preneur, à condition de s'assurer la majorité du capital.

Atlante a déjà pris le contrôle le mois dernier de la banque régionale Popolare di Vicenza après l'échec d'une augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros. Il prévoit de restructurer l'établissement et de le revendre dans les deux ans.

La presse italienne spécule actuellement sur la possibilité d'un rapprochement entre Popolare di Vicenza et Veneto Banca si, comme elle l'anticipe déjà, Atlante est majoritaire au tour de table de cette dernière à l'issue de l'augmentation de capital.

Il y a une dizaine de jours, Cristiano Carrus, administrateur délégué de Veneto Banca, a dit que la banque chercherait à fusionner avec un concurrent une fois l'introduction en Bourse menée à bien. (Valentina Za et Silvia Aloisi, Benoit Van Overstraeten pour le service français)