BOURSE-Les parapétrolières baissent, JP Morgan pessimiste

jeudi 16 juin 2016 10h37
 

PARIS, 16 juin (Reuters) - Les valeurs parapétrolières sont une nouvelle fois malmenées jeudi matin à la Bourse de Paris, après la publication d'une note de JP Morgan dans laquelle le broker dit anticiper une augmentation des vents contraires pour le secteur en 2016 avec des reports et annulation de contrats.

A 10h30, TECHNIP recule de 3,02%, plus forte baisse du CAC 40 (-0,79%). CGG perd 4,62%, plus forte baisse du SBF 120 (-0,77%), MAUREL ET PROM 4,19% et VALLOUREC 3,35%.

"Les blocages et annulations de contrats dans le Subsea, ainsi que les renégociations de forage, ont montré qu'ils constituaient un risque majeur pour le bénéfice à court terme des compagnies pétrolières, qui continuent de tenter de réduire leurs dépenses", relève JP Morgan.

Abou Dhabi, qui représente près de 50% des contrats pour la zone Afrique du Nord/Moyen-orient, a récemment décalé plusieurs attributions de contrats en 2017, ajoute le broker.

"Nous voyons donc une augmentation des vents contraires en 2016 pour les prises de commandes dans la région Afrique du Nord/Moyen-orient", souligne JP Morgan.

Dans ce contexte, le broker a abaissé sa recommandation sur CGG de "neutre" à "sous-pondérer", avec un objectif de cours ramené de 0,69 à 0,54 euro. (Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)