LEAD 1-La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse (-3,05%)

jeudi 16 juin 2016 08h37
 

(Actualisé avec des précisions, citations)

TOKYO, 16 juin (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en nette baisse jeudi, aggravant ses pertes après que le statu quo observé par la Banque du Japon (BoJ) en matière de politique monétaire eut déclenché une envolée du yen, une évolution préjudiciable aux valeurs exportatrices de la cote.

La BoJ, comme prévu, a gardé sa politique monétaire inchangée et maintenu ses prévisions optimistes pour l'économie japonaise en dépit de la remontée du yen et de la baisse des marchés boursiers.

Sa décision a été annoncée au lendemain d'un même statu quo observé par la Réserve fédérale américaine, mais cette dernière suit elle un cycle de resserrement monétaire qu'elle tarde pour l'instant à relancer, ce qui a pour effet de plomber un dollar qui perd 1,73% face au yen.

L'indice Nikkei a perdu 485,44 points (3,05%) à 15.434,14 et le Topix, plus large, a cédé 35,55 points (2,78%) à 1.241,56.

Cela porte le recul hebdomadaire du Nikkei à 7,03% à un jour de la fin de la semaine, soit sa pire performance sur une telle période depuis la chute de 11,1% sur la semaine au 12 février.

"Il n'y a pas beaucoup d'événements positifs à attendre pour l'heure, donc les investisseurs restent sur la touche", a dit Masashi Oda (Sumitomo Mitsui Trust Asset Management).

Le risque de Brexit, soit d'une sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne (UE) au terme du référendum du 23 juin, n'encourage pas non plus la prise de risque.

"Tant qu'on craindra un Brexit, notre sentiment restera négatif", résume Masaru Hamasaki (Amundi Japan). "Il se peut que le marché fixe actuellement la probabilité d'un Brexit à 20%-30% et donc ça peut empirer suivant l'évolution des choses".

Les grands exportateurs tels que Toyota Motor, Honda Motor et Nissan Motor ont fait grise mine en réaction à la forte progression du yen contre le billet vert, cédant de 2,7% à 4,3%. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)