Les actions chinoises restent exclues de l'indice MSCI émergents

mardi 14 juin 2016 23h38
 

NEW YORK, 14 juin (Reuters) - Le spécialiste américain des indices boursiers MSCI a annoncé mardi qu'il n'intégrerait pas les actions de Chine continentale dans son indice de référence des marchés émergents mondiaux, en expliquant avoir conclu que Pékin devait encore progresser en matière de libéralisation des marchés de capitaux.

Sa décision constitue un revers pour les autorités chinoises, qui espéraient que l'intégration des actions cotées en Chine continentale dans l'indice "MSCI Emerging Markets", très suivi par les gestionnaires d'actifs, les fonds de pensions et les assureurs du monde entier, déclenche un flux d'investissements susceptible d'atteindre 400 milliards de dollars (357 milliards d'euros) sur dix ans selon certaines estimations.

"Les investisseurs institutionnels internationaux ont clairement indiqué qu'ils apprécieraient des progrès supplémentaires en matière d'accessibilité du marché des actions A chinoises avant qu'elles ne soient incluses dans l'indice MSCI Emerging Markets", a déclaré Remy Briand, directeur de la recherche de MSCI, dans un communiqué.

Quelque 1.500 milliards de dollars d'investissements dans le monde sont indexés sur l'indice MSCI Emerging Markets , entre autres via le fonds indiciel (ETF) iShares MSCI Emerging Markets.

Mardi, l'ETF iShares des grandes capitalisations chinoises cédait 0,4% dans les transactions hors séance après l'annonce de la décision de MSCI.

(Dion Rabouin et Trevor Hunnicutt à New York, Michelle Price à Hong Kong; Marc Angrand pour le service français)