EnBW veut réaliser plus d'économies

mardi 14 juin 2016 14h47
 

BERLIN, 14 juin (Reuters) - L'électricien EnBW a annoncé mardi qu'il accélèrerait son programme de réduction des coûts afin de dégager 250 millions d'euros d'économies supplémentaires d'ici 2020.

Ces économies s'ajouteraient aux 400 millions d'euros qui avaient été prévus dans un premier temps.

EnBW, tout comme ses concurrents de plus grande taille E.ON et RWE, est exposé à une baisse des prix de l'électricité et aux charges induites par la décision de l'Allemagne de sortir du nucléaire.

Les trois groupes ont inscrit d'amples provisions pour dépréciation sur leurs centrales, dont la plupart ne fonctionnent pas assez pour être rentables, conséquence de la concurrence des énergies nouvelles comme le solaire et l'éolien.

Le président du directoire Frank Mastiaux, évoquant une "nouvelle dégradation" de la situation, a précisé qu'EnBW ne vendrait plus d'électricité et de gaz aux grands clients industriels car l'activité n'est pas rentable et n'offre pas de perspectives de croissance suffisantes.

Cette décision se traduira par la perte de quelque 400 emplois et les salariés concernés se verront proposer soit une formule de départ volontaire soit une relocalisation au sein du groupe, a précisé Mastiaux.

D'autres mesures d'économies toucheront dans les mois à venir les activités avec les particuliers, la production et le négoce ainsi que les fonctions administratives.

EnBW, qui emploie actuellement 20.000 personnes, a déjà supprimé 1.650 postes ces deux dernières années.

EnBW a également confirmé ses objectifs de 2020 pour les résultats, la note de crédit et le rendement du capital employé.

(Ilona Wissenbach et Caroline Copley, Wilfrid Exbrayat pour le service français)