France-Le Conseil d'orientation des retraites moins pessimiste

mardi 14 juin 2016 14h37
 

PARIS, 14 juin (Reuters) - Le Conseil d'orientation des retraites (COR) se montre plus optimiste que l'an dernier dans son projet de rapport annuel 2016 sur l'évolution financière du système de retraite par répartition français, qui sera publié mercredi.

Selon ce document, obtenu par Reuters, le besoin de financement (déficit) de ce système serait de 0,2% de PIB en 2020, c'est-à-dire près de 4,5 milliards d'euros.

L'an dernier, le COR prévoyait un besoin de financement deux fois plus important, à 0,4% du PIB, soit environ neuf milliards d'euros sur la base d'une croissance économique moyenne de 1,5% par an, selon les calculs de Reuters.

Cette évolution est notamment liée à l'augmentation de l'âge moyen de cessation d'activité, à la suite du relèvement des âges légaux de départ à la retraite et de pension à taux plein, et à l'amélioration des prévisions macroéconomiques.

Le COR estime que le système de retraite pourrait revenir à l'équilibre au milieu des années 2020 si la croissance des revenus d'activité se maintenait à au moins 1,5% par an.

La condition est également que le taux de chômage descende nettement et durablement sous 10%, sauf à envisager un taux de croissance des revenus d'activité d'au moins 2% par an.

En dessous de 1,5%, "le système de retraite resterait durablement en besoin de financement", lit-on dans le rapport. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)