GB-Les embauches ralentissent avant le référendum, dit Manpower

mardi 14 juin 2016 08h28
 

LONDRES, 14 juin (Reuters) - Les incertitudes avant le référendum du 23 juin sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne ont entraîné un coup de frein sur les embauches dans le pays sur les trois derniers mois, selon une enquête réalisée par ManpowerGroup.

Les embauches ont certes augmenté mais à un rythme plus faible, et ce pour le deuxième trimestre consécutif, constate Manpower qui avertit que le marché britannique du travail aurait beaucoup à perdre en cas de "Brexit".

"Sortir de l'UE fera qu'il sera beaucoup plus difficile d'attirer les plus brillants et les meilleurs", a déclaré James Hick, directeur général de ManpowerGroup Solutions, dans un communiqué.

"Cela signifiera davantage de bureaucratie pour ceux qui viennent au Royaume-Uni et les salaires risquent d'être moins compétitifs, surtout si le sterling baisse comme beaucoup le redoutent, Banque d'Angleterre comprise."

Une sortie de l'UE serait "particulièrement dommageable" pour les entreprises du BTP déjà confrontées à une pénurie de talents, a ajouté Manpower.

Les partisans du Brexit font valoir au contraire que les employeurs auraient moins de tracas administratifs et pourraient continuer de trouver des travailleurs étrangers qualifiés grâce à la mise au point d'un système d'immigration à base de points.

Manpower, le géant américain du travail temporaire, a interrogé 2.110 entreprises pour son enquête sur l'emploi au Royaume-Uni. (Andy Bruce, Véronique Tison pour le service français)